PROJETS DU LAB

Valorisation des eaux non potables - Phytorestore
PRÉSENTATION

[Lauréat Adaptation Changement Climatique]
 
Phytorestore propose une solution paysagère et écologique, par écosystème, pour traiter et valoriser les eaux non potables de Paris.
Le défi est de traiter les eaux non potables de Paris (Seine et Canaux) afin de pouvoir les réutiliser pour l’agriculture urbaine (économie d’eau) et/ou pour la baignade (création de nouvelles activités).

Projet

 
En bref
 
  • Porteur de projet : Entreprise Phytorestore
     
  • Partenaire : Eau de Paris (territoire d'accueil et partenaire technique)
     
  • Expérimentation : Valorisation des eaux non potables de Paris par phytorestauration
     
  • Problématique(s) traitée(s) : Rafraichissement et Economie des ressources en eau
     
  • Territoire d’expérimentation : Réservoir d'eau non potable de Charonne, 14 Rue Stendhal, 75020 Paris 
     
  • Durée souhaitée : 12 mois d’expérimentation (sur toutes les saisons)
     

Carte d'identité du projet

Porteur de projet 
Phytorestore est une société spécialisée dans le traitement des pollutions (eau, air et sol) par les plantes et l’aménagement paysager, axé sur le design écologique. L’entreprise conçoit et réalise des Jardins Filtrants®. Ces espaces paysagers permettent le traitement des pollutions grâce essentiellement à la technique des zones humides, depuis 1990.
 
Expérimentation :
Phytorestore propose une solution paysagère et écologique, par écosystème, pour traiter et valoriser les eaux non potables de Paris.
 
Caractère innovant
L’innovation est double : Les Jardins Filtrants, déjà testés sur des eaux usées, des eaux grises, des eaux pluviales de toiture ou des eaux pluviales de voirie, seront désormais testés sur des eaux non potables de la Ville de Paris, telles que les eaux issues de la Seine et des différents canaux. L’innovation repose aussi dans le mode de traitement de l’eau : cette solution remplace des solutions chimiques irritantes (usage de chlore) ou énergivores (utilisation de lampes à UV).
 
Apports: L’expérimentation doit contribuer à l’économie des ressources en eau et au rafraîchissement de la ville. De plus, l’eau traitée pourra être récupérée pour l’agriculture urbaine (économie d’eau) et/ou pour la baignade (création de nouvelles activités). Enfin, les plantes permettant le traitement sont intégrées passagèrement et participe au développement de la biodiversité.

Comment ça marche?
 
Les Jardins Filtrants® seront construits dans des containers de 1,2m² avec 1m de longueur et 1,2m de largeur. Ils contiendront du substrat (mélange de drainant et de compost) et des plantes filtrantes. Le jardin pilote pourra être directement livré sur site déjà construit.

©Thierry Jacquet
                         
Pour quel territoire ?

La solution est déployée sur le site du réservoir du Réservoir d'eau non potable de Charonne (14 Rue Stendhal, 75020 Paris), en partenariat avec Eau de Paris. Le réservoir de Charonne est l'un des cinq réservoirs secondaire d'eau de la Ville de Paris, destiné à l'entrepôt d'eau non-potable. Ce site extérieur, sécurisé, avec électricité, est doté d’une réserve d’eau non potable et de lumière. En complément de la mise à disposition du lieu, Eau de Paris apportera son expertise pour analyser la qualité de l'eau.


Quelques mots avec Phytorestore

Présentez-vous en quelques mots:
 
Phytorestore est un bureau d’études d’éco paysagisme qui valorise les ressources naturelles présentes dans le milieu urbain ou industriel crée par son président actuel Thierry JACQUET.
Son concept est de concevoir des espaces verts avec plusieurs objectifs : traitement des polluants, insertion paysagère et développement de la biodiversité.
 
L’Equipe du projet sera la suivante :
  • Responsable de l’expérimentation : Blandine GOUSSEBAYLE 
  • Chargée d’opération : Magali BERTHOU
  • Président : Thierry JACQUET,


Que souhaitez-vous tester au travers de ce programme d’expérimentations ?
 
Nous souhaitons tester notre concept de procédé paysager basé sur un équilibre d’écosystème appelé  « jardins filtrants » sur les eaux non potables issues du second réseau de la ville de Paris.
Ces aménagements ont pour objectif de traiter les eaux et de les rendre compatibles à des usages tels que la baignade ou l’irrigation de maraichers comme des projets de Pariculteurs.

Quelle est la grande difficulté que vous anticipez sur ce projet ?
 
La plus grande difficulté de ce projet sera de dépasser les habitudes du tout « potable » dans ces projets urbains.
 
Pour vous, une expérimentation réussie, ce serait quoi ?
 
En tant qu’habitant de Paris, l’expérimentation sera réussie lorsqu’on pourra  se baigner dans chaque quartier dans des parcs urbains utilisant des eaux non potables traitées par Jardins Filtrants®.
La seconde victoire sera de pouvoir valoriser ces eaux traitées dans des projets Parisculteurs.

Pour en savoir plus sur l'expérimentation:

Marion Apaire, responsable du suivi de l'expérimentation: marion.apaire@parisandco.com